detail_actualite

Les transferts en Nationale A

20 / 09 / 2016

A moins de 3 semaines du début du championnat, l’occasion de faire le point sur les mutations (transferts) en basket-fauteuil et pour commencer le point sur la Nationale A.


Certains clubs étaient pour le moins actifs, à l’image de Bordeaux. Ce club décimés par de nombreux départs en juin dernier, les léopards seront bel et bien présent en A cette saison avec pour objectif le maintien! Le champion en titre, Hyères n’a pas touché à son effectif… Aux dernières nouvelles  pas de départ aucune arrivée. Son dauphin meldois n’a pas encore réussi à trouver un duo pour compenser les départs de Poggenwisch et Van de Kuilen, mais Meaux est tout de même bien content d’avoir réussi à conserver le reste du groupe. A noter que le CS Meaux a depuis une dizaine de jour un nouveau président, en la personne de Robert Blondeau!  

Toulouse n’a sans doute jamais connu autant de départ que lors de cet été! Et l’un des plus « anciens » , l’ex international Jean-Pascal Laffont s’en va du TIC après 15 années de suite au club. Du côté du Puy, le recrutement n’est pas finalisé, mais les penots vont désormais compter sur l’Algérien ZIDI Omar qui devrait être en règle d’ici quelques jours et peut-être compter sur Ibrahim Lukuman (Strasbourg) vu à l’essai ce week-end du côté de Meximieux. A Marseille, seule l’internationale Sandrella Awad a fait le choix de quitter la canebière pour Giulianova et son coach Malik Abes.

Le Cannet s’offre les services du jeune et talentueux Alexis Ramonet (formé à Dijon) et qui évoluait l’an passé à Bordeaux. La jeune internationale Grace Wemboula rejoindra également le club des Hornets. Pour les promus, Lannion a fait venir deux joueurs de Cap Saaa Paris et St Avold montre qu’il a l’ambition de ses moyens en ajoutant 3 recrues: Bottenberg, Konate et Gagliardi. Enfin Thonon devra faire sans Aliou Drame et compter désormais sur un arrière US (Maravilla Jose) qui devra faire ses preuves en Nationale A. Et Ph. Picut pourra à nouveau compter sur Simon Farre, de retour après une pause d'un an.

 

OU PRATIQUER

NOS PARTENAIRES