L'Handibasket

Introduction

La pratique du basket-ball, en fauteuil roulant en Europe, appelé de nos jours plus couramment : Handibasket; se fait depuis les années 50 grâce au regretté Docteur Guttmann, Médecin Chef au Centre de Rééducation à l'hôpital de Stoke-Mandeville (Angleterre).
Les débuts de ce sport collectif pratiqué en fauteuil roulant est dû à quelques paraplégiques de ce Centre de Rééducation, qui décidèrent un jour, ayant en mains des crosses de hockey sur gazon, de se dépenser un peu physiquement en jouant une partie sans règles définies.
Cette rencontre s'étant terminée par quelques blessures légères occasionnées par des coups mal dirigés, le Docteur Guttmann pensa utiliser cet engouement pour un sport collectif dérivé du basket-ball : le Net-ball; avec des paniers situés beaucoup plus bas que les paniers réglementaires, des panneaux réduits à leur plus simple expression, sur un terrain de longueur et largeur bien inférieures aux dimensions classiques.
Le basket-ball en fauteuil roulant était né ! Un jeu nouveau, qui répondait aux besoins de la rééducation des personnes handicapées se déplaçant en fauteuil.
Il fit son apparition en France en 1955 grâce à deux kinésithérapeutes du Centre de Rééducation Motrice de Fontainebleau : MM. Michel Boubée et Alain Bossion. Les premiers joueurs étant ceux de ce Centre où l'on pratiquait, depuis quelque temps déjà, le handball en fauteuil, qui sera vite abandonné devant les difficultés rencontrées pour défendre les buts.
Les Français furent les premiers à s'adapter aux règlements de basket-ball existants. En effet, il était impossible de faire jouer une rencontre (hauteur de paniers différente, terrains plus grands ...etc. ) et ils essayèrent d'imposer ce point de vue aux responsables de Stoke-Mandeville. Ces derniers, attachés à leurs traditions, furent longs à accepter les modifications, mais sous la pression de nombreux pays participants à leurs jeux, ils finirent par céder.
A partir de 1959, les dimensions des terrains, paniers, panneaux, sont identiques aux cotes de la Fédération Internationale de Basket-ball Amateur (FIBA). Le règlement de jeu, qui, au départ, était simpliste, connut de nombreux changements au fil des années pour être, comme c'est le cas actuellement, identique au basket valide hormis certaines adaptations aménagées par l'utilisation du fauteuil roulant.
Certains fondamentaux de ce sport élaborés par Naismith sont donc respectés, le troisième principe seul ayant dû subir une modification de vocabulaire rendue nécessaire par le handicap, et devenant : " il sera interdit de rouler avec le ballon " au lieu, " il sera interdit de courir avec le ballon ".
Longtemps seul sport collectif pouvant être utilisé en fauteuil roulant, tout en conservant un côté spectaculaire, l'Handibasket attire de nombreux adeptes. Plusieurs milliers dans le monde, environ un millier en France.

Généralité

En basket-ball, il suffit d'introduire un ballon sphérique de 74,9 à 78 cm de circonférence et pesant 567 à 650 g au travers d'un anneau de 45 cm de diamètre intérieur auquel est suspendu un filet de corde sans fond et qui permet un passage intégral et facile du ballon.
Pour être accordé, un " panier " doit être le résultat du passage du ballon au travers de l'anneau et du filet. On met en présence deux équipes comptant chacune dix joueurs (douze en cas de tournoi). Les membres d'une même équipe sont vêtus d'un équipement identique laissé au libre choix des dirigeants, mais dont les couleurs ne pourront à aucun moment être confondues. Chaque joueur, dans chaque équipe, portera sur l'avant et sur le dos du maillot de corps un numéro allant de 4 à 15 (les numéros du dos sont plus grands).
La partie se déroule sur un terrain de 28 m de long sur 15 m de large (dimensions FIBA). Avec l'accord de la Fédération Nationale, les terrains de jeu existants ayant les dimensions minimales de 26 m de long sur 14 m de large peuvent être approuvés. La surface de ce terrain est recouverte de lignes peintes en couleur. Ces lignes déterminent des zones bien définies.
Chaque équipe désigne cinq joueurs qui seuls peuvent évoluer en même temps. Un coach peut à tout moment remplacer un ou plusieurs joueurs de champ par un joueur du banc. Chaque équipe tente de réussir le plus grand nombre de " paniers " malgré l'opposition de l'équipe adverse. Un règlement très complexe maintient le déroulement du match dans un respect des règles, des adversaires et des décisions de deux arbitres directeurs du jeu.
A la fin du temps réglementaire, l'équipe totalisant le score le plus élevé remportera les deux points attribués au vainqueur. Chaque pays a sa propre fédération qui organise son championnat national en suivant les indications de la FIBA (Fédération Internationale de Basket-ball Amateur) et de l'I.W.B.F. (International Wheelchair Basket-ball Fédération).

OU PRATIQUER

NOS PARTENAIRES